top of page

 

Hope

 

La Femme-Fleur . La Femme-Océan . La Femme-Corail . La Femme-Sable

 

Histoire de studio

La Femme, muse allégorique de mon imaginaire.

 

Avant l'arrivée du modèle, dans mon esprit, c'est l'intention qui domine.

Peu à peu, au cours de la séance, le mouvement devient essentiel. La lumière dessine ce mouvement, les matières s'animent.

La femme évolue dans un univers d'ombres et de lumières.

Le corps sublime l'énergie pour exprimer le désir, le rêve, la prière.

La Femme-Fleur

Médaille d'argent du Salon des Artistes Français 2018 . Grand Palais de Paris

                                                             

La Femme-Océan 

 

Sélection officielle du Salon des Artistes Français . Art Capital 2020 . Grand Palais de Paris

 

La Femme-Corail

 

 Sélection officielle du Salon d'Automne Paris 2022

La Femme-Corail

 

La Femme-Corail porte en elle les blessures du corail mort 

Qui envahit les océans de son linceul blanc

Souillant les couleurs de la nature aquatique

Charriant les particules toxiques des errances 

De l’Homme aveuglé par ses désirs insouciants

 

La Femme-Corail porte en elle l’espérance

D’une conscience enfin révélée

D’un désir de l’Homme de réparer 

D’œuvrer pour une dernière chance 

D’un océan purifié régénéré réconcilié

© Karin Lansen

 

La Femme-Sable

 

 Sélection officielle du Salon des Artistes Français . Paris 2022

La Femme-Sable

 

La Femme-Sable transcende l’écoulement du temps

Elle unit en une fraction d’éternité

L’avenir le présent le passé

 

La Femme-Sable transcende la fuite du temps

Elle tisse la ligne des souvenirs

À travers le prisme des avenirs

 

La Femme-Sable transcende la perception du temps

Elle traverse les saisons les millénaires

En nous projetant sur la toile de ses imaginaires

 

La Femme-Sable transcende la relativité du temps

Elle égraine les particules temporelles

Sans début ni fin immuables et éternelles

 

© Karin Lansen

Karin Lansen Photography_Black Hope_Carte.jpg
bottom of page